Confinés

"La prison, c'est le présent. Le présent c'est ce que cherchaient à fuir ceux qui sont en prison. Il n'y a pas d'autre punition." Daniel PENNAC in Monsieur Malaussène.

Est-ce qu’on ne se sent pas un peu prisonnier en étant confiné ? Un peu coincé, un peu « puni » ?

Certains en auront profité pour être créatifs, lecteurs, sportifs, branchés sur les réseaux sociaux, des séries... Et d’autres ou les mêmes, par moment, se seront retrouvés face à eux même, dans un présent… peu plaisant. C’est un moment idéal pour faire le point sur sa vie. Qu’y a t-il d’important pour moi ? Qu’est-ce qui me donne de la joie ? Qu’est-ce qui me manque, là, concrètement ? Qu’est-ce qui motive vraiment les activités que j’ai, confiné ? Qu’est-ce que je ferai demain ? Qu’est-ce que je reproduirai à l’identique ? Qu’est-ce que je ferai de nouveau ? Qu’est-ce que j’exclurai ?

Confinés ou pas, nous ne sommes pas emprisonnés, sauf dans nos têtes. Ce sont nos schémas issus de notre histoire qui sont à l’oeuvre. La Sophro-Analyse des Mémoires Prénatales de la Naissance et de l’Enfance vous en libère.

 



Hélène LICARI - www.relaxsolutions.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0