J'ai choisi de ne pas me fâcher, pourtant, il y avait de quoi...


Pour résumer :

 

  • ·       Clarifiez votre intention de communication.
  • ·       Restez centré.
  • ·       Communiquez en conservant votre calme.

 



Je vous accompagne sur ce chemin.

 


Exprimer sa colère est sans doute utile pour signifier qu’une situation ne nous convient pas. Le faire avec force peut sembler faire du bien sur le moment, donner le sentiment de ne pas se laisser faire. Il y a des conséquences que l’on est prêt à assumer ou pas. Il est possible aussi de le faire dans le calme (rarement à chaud) pour avoir quelques chances d’être écouté et peut être entendu. J’ai appris à le faire avec la Communication Non Violente.

J’ai eu l’opportunité de la mettre en œuvre récemment en allant aux « portes ouvertes » d’une institution dont je tairai le nom... Je ne me suis pas emportée malgré les bonnes raisons que j’aurais pu trouver (*). J’avoue avoir eu très envie de « remettre en place » cette personne à qui j’avais affaire. Mais…je suis restée focalisée sur ma priorité : obtenir les informations dont j’avais besoin. Et puis… j’aurais à nouveau affaire à elle pour une prochaine visite. Je savais devoir y retourner !

Qui sait ? Cette personne vit peut être un moment de sa vie qui ne lui permet pas d’avoir la disponibilité que son travail exige d’elle. Vous voyez où je veux en venir ?

Marshall Ronsenberg disait «  Vous voulez avoir raison ou être heureux ? »

Le ton de la personne s’est progressivement apaisé. J’ai obtenu mes informations et nous nous sommes quittées avec le sourire. ;-)

 


(*) tout petit extrait de notre échange :

 

Moi : Bonjour j’aimerais savoir comment faire pour m’inscrire ?

 

Elle : Tout est écrit sur le site. Je ne vois pas ce que je pourrais vous dire de plus !
[…]

 

Moi : que veut dire « …. » ?

 

Elle : Ca ne veut rien dire d’autre que ce qui est écrit, c’est clair !




 


Hélène LICARI – www.relaxsolutions.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0