· 

Vous voulez être heureux en amour ? Chaussez vos tongs !


En résumé :

 

  • Clarifiez ce qui est important pour vous
  • Développez votre boussole intérieure
  • Soyez vous-même
  • Soyez fier(e) de qui vous êtes

Je vous accompagne sur ce chemin.


 

Chausser ses tongs pour être heureuse en amour, c’est la conclusion de Lise qui m’a autorisée à raconter son histoire. Cette dernière ayant de multiples aspects, je m’y prendrai en plusieurs fois.

Confortablement installée dans sa vie de couple, elle ignorait ce qu’en réalité elle y puisait. Plus de dix années de mariage. Une sécurité affective à toutes épreuves. Mais qui était-elle ? Elle ne se posait même pas la question !

Et puis un jour il part… Même si lui et elle, auraient préféré qu’il reste…

Contrainte à la solitude dans l’intimité de son foyer elle se découvre dans ses relations aux autres qui tout à coup prennent une autre dimension.

Elle cultive surtout ce qui lui apporte de la joie et s’éloigne de ce qui la plombe. Et pour faire le tri, sa boussole intérieure s’aiguise.

Ce n’est pas immédiat et il lui faut pour y parvenir plusieurs expériences, être accompagnée quelques fois pour comprendre, faire de nouveaux choix. C’est dans ces circonstances que je la rencontre.

Mais le véritable changement est intrinsèque, en sourdine, sans décision clairement énoncée de sa part. Elle s’en rend compte une fois que c’est là, en est surprise !

Après une période d’errances amoureuses elle est à nouveau célibataire, en séjour avec un groupe de personnes qu’elle connait à peine. La thématique du séjour est la danse. Elle est sûre d’y vivre la joie qui lui tient à cœur. Et puis lors de la première soirée, première arrivée sur la piste de danse, elle observe les autres femmes arriver dans leur tenue de soirée. Elle est en jupe en jean et en tongs… Elle se dit bien intérieurement qu’elle a peut-être un peu exagéré d’oublier de se « faire belle » pour l’occasion… mais gardera ses tongs toute la soirée et dansera jusqu’à plus soif !

Sans s’en rendre compte, elle a cessé de chercher une quelconque validation dans le regard des autres. Elle est enfin elle-même, sans artifice. Elle vibre au rythme de la musique et des pas. Aucun de ses cavaliers ne s’en est formalisé. Ils ont même été manifestement très attirés par ces nouvelles dispositions. Mais elle n’est pas prête, pas encore…

C’est dans d’autres circonstances, d’autres lieux et quelques temps plus tard, qu’elle rencontre Tom  avec qui elle construit encore aujourd’hui, une relation épanouissante.

Qu’est-ce que notre rencontre lui a permis ? Que s’est –il passé concrètement pour elle dans cet intervalle ? Ce sera l’objet d’un prochain article, dès la rentrée.


D’ici là, les tongs pourraient avoir un usage plus ordinaire mais, ne vous y trompez pas, on peut aussi les chausser hors saison ;-)

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0